Comment communiquer avec une personne en situation de handicap ?

Sommaires

 

La communication est une chose essentielle pour chacun d’entre nous. Elle a son importance capitale dans les rapports qu’on entretient avec ceux qui nous entoure et avec le reste du monde. Le langage oral est le support de communication le plus reconnu, ce qui fait que l’on néglige parfois les gestes corporelles qui ont, eux aussi, leur importance. Or, chez une personne handicapée, le langage oral peut être absent ou est très limité. Il devient alors important de connaître d’autres canaux de communication afin de pouvoir communiquer avec ses personnes souffrant de handicap.

Faire attention à son langage

 

Utiliser un langage respectueux

De nos jours, lorsque l’on parle d’une personne handicapée, il est devenu important de tout d’abord considérer sa personne avant de parler de son handicap. De ce fait, lorsque l’on veut s’adresser à une personne présentant des incapacités, on va l’appeler « une PERSONNE handicapée », et non plus « un handicapé ».

 

Des conseillers pour savoir communiquer avec les personnes handicapées

Actuellement, différents termes existent à travers le monde pour parler d’un handicap et faire référence aux personnes handicapées. Cela est dû au fait que certains mots et expressions possèdent une connotation négative, irrespectueuse, offensante et discriminatoire envers les personnes atteintes de handicap. La Convention relative aux Droits des personnes handicapées est traduite dans de nombreuses langues et sert de guide pratique sur l’usage des termes sur le handicap qui sont plus délicats et appropriés. Les Organisations de Personnes Handicapées (OPH) sont également en mesure de conseiller ceux qui sont dans le besoin concernant la terminologie adaptée pour les personnes handicapées d’un pays donné. Dans certains contextes humanitaires, un pays peut avoir mis en place un comité ou une association de handicapés afin de représenter toutes les personnes handicapées du pays. Ces derniers peuvent alors conseiller sur le type de langage le plus approprié pour s’adresser à leurs compatriotes atteints de handicap.

 

Les enjeux de la communication sur le handicap

 

10 % de la population mondiale est atteinte d’un handicap. Il est alors tout à fait normal de qualifier la communication handicap comme un véritable enjeu de la société. Pendant de très longues années, le traitement et la reconnaissance des personnes handicapées ont été marqués par les différents stéréotypes, qui ont causé une mise à l’écart de cette population sur le plan professionnel et dans la société en général. Les personnes souffrant d’un handicap ont souvent été restreints à un rôle passif, ce qui fait qu’elles n’avaient pas le droit de contribuer activement à la vie sociale. Cette discrimination et ces stéréotypes sont encore bel et bien présents dans la société d’aujourd’hui, c’est pourquoi il est primordial de soulever le sujet de la communication sur le handicap sur tous les acteurs sociaux.

 

Quelques conseils pour bien communiquer avec une personne handicapée

 

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il est fortement déconseillé de faire des hypothèses sur :

  • les compétences ou
  • les capacités d’une personne handicapée. Cela aurait pour conséquence d’affecter négativement la manière dont on va communiquer et interagir avec elle. Il faut donc garder en tête que les personnes atteintes de handicap sont des personnes avant tout. Elles ont alors leurs propres opinions, leurs propres compétences et leurs propres capacités, comme tout un chacun.

Pour cerner plus facilement leurs capacités, il est conseillé d’observer leur quotidien. Cela peut également aider à trouver la meilleure manière de communiquer avec eux et de leur proposer une tâche pour les activités. Enfin, il est conseillé de s’adresser directement à la personne handicapée plutôt qu’à son interlocuteur. Cela va permettre de lui prouver qu’elle a de l’importance et que sa situation n’impacte en rien ses autres capacités et compétences.