Suivez-nous

Mandataire indépendant vs agent immobilier : quelles différences ?

Sommaires

Les mandataires indépendants et les agents immobiliers sont deux professionnels qui jouent un rôle essentiel dans le domaine de l’immobilier. Cependant, ils présentent des différences significatives dans leur mode d’exercice. Nous vous en disons plus à ce sujet.

Aperçu des rôles de mandataire indépendant et d’agent immobilier

Le mandataire indépendant est un professionnel qui exerce son activité comme entrepreneur libre. Il n’est pas lié à une agence immobilière spécifique. Cependant, il peut travailler avec plusieurs entreprises et proposer un large éventail de biens à ses clients. Il met en relation les vendeurs et les acheteurs de biens immobiliers. Il agit comme un intermédiaire pour faciliter les transactions.

Le mandataire indépendant peut également offrir des services de conseil en immobilier, d’estimation de la valeur des propriétés et d’accompagnement dans les démarches administratives. Contrairement à un mandataire, l’agent immobilier travaille pour le compte d’un cabinet spécifique. Il est lié par un contrat d’une durée déterminée ou indéterminée. Il est responsable de toutes les étapes du processus, de la recherche de biens à la signature de l’accord de vente.

L’agent immobilier met aussi en relation les vendeurs et acheteurs de biens, mais pour le compte de son agence. Il représente les intérêts de sa structure. Il peut également proposer des services de conseil, d’estimation et d’accompagnement, mais ses actions sont en accord avec la politique commerciale de son agence.

Mandataire immobilier

Les compétences, qualifications et expérience requises pour chaque fonction

Pour devenir mandataire indépendant, il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme spécialisé. Toutefois, vous devez avoir une bonne notion du marché immobilier local, ainsi que des compétences en communication et en négociation. Pour cela, il est bénéfique de suivre une formation spécialisée.

Cela vous permet d’acquérir le savoir-faire nécessaire pour répondre aux besoins de vos clients et du marché. Comme vous pouvez le remarquer sur la page Sextant, de nombreux établissements proposent un programme personnalisé pour vous accompagner durant tout le processus d’apprentissage. En intégrant un centre de formation spécialisée, vous pouvez également bénéficier d’un réseau de mandataire immobilier et profiter de sa notoriété.

Toutefois, il est important d’opter pour une école certifiée Qualiopi. Cette certification est un gage de qualité qui vous garantit un accompagnement optimal. Les mandataires indépendants peuvent être des débutants ou des professionnels ayant de nombreuses années d’expérience dans le secteur. Leur succès dépend de leur capacité à trouver des clients et à conclure des transactions réussies.

Par ailleurs, pour devenir agent immobilier, il est obligatoire d’obtenir une licence. Ces professionnels doivent également être membres d’une association et respecter un code de déontologie. Ils doivent être capables de gérer des transactions complexes, de rédiger des contrats et de conseiller leurs clients sur les meilleures décisions à prendre. Pour les agents immobiliers, l’expérience est un critère important.

Les différents types de commissions pour un mandataire immobilier ou un agent immobilier

Pour ses services, le mandataire ou l’agent immobilier perçoit différents types de commissions, dont les modalités peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs.

Commission au pourcentage de vente

En général, le mandataire indépendant perçoit une commission qui varie entre 3 % et 5 % du prix de vente. Au sein d’un réseau immobilier, il touche 60 % et 90 % de ses ventes. Le pourcentage de l’agent immobilier, quant à lui, est compris entre 7 % et 30 % des frais d’agence.

Cependant, certains prestataires proposent des rémunérations au forfait, c’est-à-dire un montant fixe pour la vente d’un bien immobilier, quel que soit son prix. Ce type de commission peut être bénéfique pour les propriétaires de biens de faibles valeurs, car ils paient un pourcentage moins élevé.

Commission location, gestion et conseil

Si le mandataire ou l’agent immobilier loue un bien, il peut percevoir une commission sur le montant du loyer mensuel du locataire.

Dans le cas où il est chargé de gérer la location d’une propriété, il peut toucher une commission mensuelle ou annuelle pour ses services de gestion. S’il aide un acheteur à trouver un bien immobilier, il peut également percevoir un gain sur le montant de l’achat.

Certains agents chargent aussi une commission pour travail de recherche de biens immobiliers qui correspondent aux critères de l’acheteur. Ils peuvent aussi facturer des frais de conseil pour leurs services, en plus de leur gain habituel. Ces frais peuvent être liés à des activités telles que l’évaluation de la valeur d’un bien ou la rédaction de contrats. Ce type de commission est plus fréquent pour les transactions complexes ou les prestations sur mesure.

Agent immobilier

Quelles similitudes entre les deux métiers ?

Le mandataire et l’agent immobilier sont impliqués dans des transactions immobilières, qu’il s’agisse de vente, d’achat, de location ou de gestion de propriétés. Ils agissent comme des intermédiaires entre les détenteurs de biens et les acheteurs ou locataires potentiels. De plus, ils sont impliqués dans la recherche active des clients potentiels.

Ils peuvent être mandatés par des propriétaires pour agir en leur nom dans la négociation et la conclusion des transactions. Le mandataire et l’agent immobilier sont rémunérés par le biais de commissions basées sur le montant des transactions conclues avec succès. Ils sont également responsables de la promotion des biens immobiliers par l’usage des divers moyens de communication tels que des annonces en ligne, des visites de propriétés…

Une autre similitude entre les mandataires indépendants et les agents immobiliers réside dans leur rôle de conseiller. Les deux fournissent des conseils éclairés aux clients sur le marché immobilier, les tendances, les prix et les meilleures pratiques pour conclure une bonne transaction. Ils évaluent les propriétés, estiment leur valeur et aident les clients à fixer des prix compétitifs pour vendre ou louer leur bien.

La négociation est une compétence indispensable partagée par les mandataires indépendants et les agents immobiliers. Qu’il s’agisse de fixer le prix d’achat ou de vente d’une propriété, ces professionnels doivent être habiles dans l’art de la discussion pour parvenir à des accords avantageux pour leurs clients.

La flexibilité est une autre caractéristique partagée par les deux professions. Les mandataires indépendants et les agents immobiliers doivent souvent travailler en dehors des heures de bureau pour s’adapter aux disponibilités de leurs clients. En plus de cela, ils sont tenus d’être bien informés sur les progressions du marché immobilier. Ils doivent suivre les tendances du secteur, les fluctuations des prix, les nouvelles lois et réglementations, ainsi que les évolutions économiques. Cette connaissance leur permet d’offrir des services compétents et de rester pertinents dans un marché en constante transformation.

Sources statistiques

https://www.immo-pop.com/blog/dossiers/commission-des-agents-immobilier-pour-la-vente-de-mon-bien

Commissions et rémunération d’un mandataire

Pourcentage agent immobilier : quel est le montant de leur commission ?