Suivez-nous

Les secteurs qui recrutent le plus en intérim

Sommaires

Depuis 2021, les chiffres de l’intérim sont en constante augmentation. En effet, après la crise de la Covid-19, les cartes ont été rebattues. Aujourd’hui, plus que jamais, les entreprises ont besoin d’être flexibles dans la gestion de leurs ressources pour pouvoir s’adapter à des crises telles que nous l’avons connues récemment et à la conjoncture de manière générale. Le marché de l’intérim comporte de nombreux secteurs, tout comme de nombreux métiers, mais tous ne sont pas représentés de manière égale.

 

Le secteur de l’industrie : le secteur qui recrute le plus dans l’intérim

 

Le secteur de l’industrie représente environ 39 % des emplois sur le marché de l’intérim. De même, environ 8 % des salariés dans le secteur de l’industrie sont intérimaires, ce qui en fait l’un des secteurs les plus importants en termes de recrutement sur le marché de l’intérim. Si les salariés intérimaires sont autant plébiscités dans le secteur de l’industrie, c’est qu’ils permettent aux entreprises de faire face aux pics d’activité. En effet, les besoins dans le secteur de l’industrie sont intimement liés au volume de commandes. Les missions d’intérim dans le secteur de l’industrie sont extrêmement variées, car le secteur s’étend sur de nombreux domaines : agroalimentaire, automobile, textile, aéronautique ou encore pharmaceutique. Les niveaux de qualification requis et recherchés sont donc aussi très variables, mais on note que les profils les plus recherchés dans le secteur de l’industrie restent ceux des ouvriers dits non-qualifiés.

 

Le secteur du transport et de la logistique : deuxième du podium

 

Le secteur du transport et de la logistique, tout comme le secteur de l’industrie est friand de salariés intérimaires lui permettant de répondre facilement aux variations de production de matières premières et de marchandises autour desquelles il s’articule. Ce secteur a connu un boum sans précédent en raison de la crise de la Covid-19 et de l’explosion des commandes e-commerce qui en a découlée. Ainsi, les métiers du transport et de la logistique ont largement été mis à contribution : préparateurs de commande, manutentionnaires, caristes, chauffeur-livreur, agent de quai, inventoriste, etc… Malgré la fin de la crise sanitaire et de ses conséquences, la demande en intérimaire dans le secteur du transport et de la logistique reste importante, la population ayant définitivement adopté de nouveaux modes de consommation.

 

Le secteur du BTP : troisième du podium

 

Le secteur du bâtiment arrive aussi en tête des secteurs qui recrutent le plus sur le marché de l’intérim avec le secteur de l’industrie, du transport et de la logistique. Il représente à lui seul 19 % des emplois intérimaires en France. Si ce secteur fait beaucoup appel aux intérimaires, c’est parce que l’intérim lui permet de recruter des salariés rapidement et pour une durée limitée correspondant à la durée du ou des chantiers. Le secteur du BTP propose des missions variées correspondant à toutes les étapes d’un chantier et par conséquent de nombreux profils peuvent y trouver une mission. C’est également un secteur qui recrute beaucoup de profils qualifiés, comme des chefs de travaux ou des conducteurs d’engins, mais aussi non-qualifiés, pour qui l’évolution vers des postes à responsabilités reste possible.

 

Le secteur de la grande distribution n’est pas en reste

 

Le secteur de la grande distribution a connu une croissance très importante durant la crise de la Covid-19. En avril 2020, le secteur de la grande distribution représentait en France pas moins de 5 % des emplois intérimaires. Cette tendance ne connaît pas de déclin, car la part des intérimaires continue d’augmenter. Les offres d’emplois y sont très variées et requièrent aussi bien des qualifications que des travailleurs sans expérience, ce qui est une aubaine pour les salariés intérimaires.

 

Le secteur des services : un incontournable du marché de l’intérim

 

Le secteur des services fait lui aussi largement appel au marché de l’intérim. En effet, ce secteur d’activité étant tellement important en France, que le recours à l’intérim y est presque nécessaire, afin de pourvoir l’ensemble des missions disponibles. Les missions d’intérim pour lesquelles les entreprises recrutent correspondent souvent à des emplois de bureau tels que secrétaire, agent d’accueil, comptable ou encore informaticien. Il faut noter également que le secteur des services, aussi appelé secteur tertiaire, comprend les métiers de l’hôtellerie, la restauration et le tourisme. De nombreux emplois dans cette catégorie s’avèrent saisonnières, raison pour laquelle les entreprises recrutent des salariés intérimaires.

 

Le secteur de la santé : nouvel acteur majeur sur le marché de l’intérim

 

L’emploi intérimaire dans le secteur de la santé a lui aussi connu une importante hausse avec la crise du Covid-19. En effet, le personnel médical a été des plus sollicités durant la crise sanitaire, alors même qu’il l’était déjà auparavant. Les emplois en tant qu’auxiliaire de vie ou agent de service hospitalier sont très recherchés. De même, l’ensemble des fonctions supports, comme les secrétaires médicales, au sein des structures médicales sont très demandées. Tous ces secteurs ont recours à l’intérim à plus ou moins grande échelle en proposant de nombreuses offres de mission. Avec ou sans expérience, mission courte ou longue, il y en a pour tout le monde. La crise a eu un impact important sur le marché de l’intérim, qui ne cesse de se développer. La preuve en est avec l’apparition de nouveaux acteurs tel que NOWJOBS qui réinvente l’intérim au travers d’une application.