Dans de nombreux pays du monde, il a été constaté que le nombre de cas de violence conjugale monte en flèche depuis le début de la pandémie avec le confinement. De plus en plus d’appels dénonçant des violences ont été reçus par les autorités. Et à l’inverse de ce que l’on pourrait penser, on ne parle pas uniquement de violences faites aux femmes, près de 20% des hommes sont aussi bien concernés. Comment identifier la violence conjugale ? Quelles sont les différents types de violence ? Que faire ? Voici tout ce qu’il faut savoir à ce propos.

Savoir identifier les faits de violence conjugale

La violence conjugale est un phénomène social traumatique qui touche quasiment toutes les catégories de familles, indépendamment de la classe sociale ni de la culture.

Le phénomène apparait généralement au sein d’un couple dont la relation est inégalitaire, c’est-à-dire qu’un conjoint domine l’autre. Pour imposer cette domination, ce dernier va instaurer de la terreur et un environnement plein de tension.

Des actes qui obligent l’autre à adapter ses attitudes et gestes selon ses envies. Les violences conjugales sont pratiquement un danger, pouvant amener à la mort surtout pour les personnes vulnérables : les enfants et les personnes âgées.

Les différents types de violence conjugale

La violence conjugale ne se limite aucunement aux coups, elle peut prendre plusieurs formes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup de personnes n’arrivent pas à l’identifier.

Les violences psychologiques

Ce sont des comportements incluant des paroles, des actes et des gestes qui portent atteinte à l’intégrité mentale de la personne.

On peut parler ici de dénigrer l’identité, l’estime de soi ou la confiance en soi des victimes de violences conjugales. Il peut s’agir de l’indifférence, l’intimidation, la dévalorisation, les menaces, etc.

discussion couple

 

Les violences verbales

La violence verbale est étroitement liée à la violence psychologique. Elle est définie comme une manière d’user de sa voix comme une arme pour attaquer l’autre.

L’agresseur va toujours dire des propos haineux et hausser le ton face à sa partenaire.

Les violences physiques

La violence physique est le type de violence engendrant des coups et des dommages corporels. L’agresseur va user de ses propres moyens pour toujours porter des coups sur son conjoint.

Cela peut aller d’un simple geste pour bousculer, jusqu’à étrangler, étouffer ou encore séquestrer.

Le cycle de violence conjugale

Dans une relation toxique, le cycle de la violence conjugale se répète assez fréquemment et empire avec le temps. On peut distinguer plusieurs phases.

L’escalade

C’est la phase pendant laquelle l’agresseur commence à contrôler et à isoler la victime, entrainant un sentiment d’inquiétude pour cette dernière. La victime va à partir de ce moment faire attention à ses gestes et paroles.

L’explosion

Pendant l’explosion vient les premiers signes de perte de contrôle de la part de l’agresseur. Pendant ce temps, la victime aura l’impression que tout est de sa faute et va essayer de calmer la situation.

Le transfert

Pendant le transfert, l’agresseur fera tous les moyens pour rejeter la faute sur son partenaire. Et bien sûr, le sentiment de culpabilité va s’installer pour l’autre.

La « Lune de miel »

C’est la phase qui va entrainer la boucle infinie pendant laquelle l’agresseur va promettre un changement et que l’autre pardonne.

smile

 

Comment agir et réagir ?

Un problème bien souvent constaté pour les violences conjugales : des proches qui n’interviennent pas par peur d’aggraver la situation.

En cas de constatation d’actes de violences sur vous même ou une personne en particulier, il faut :

  • ContacterSOS violence conjugale sur le numéro gratuit afin de trouver une maison d’hébergement pour la personne et ses enfants ;
  • Assurer la mise en place d’un scénario de protection, consistant à leur faire quitter la maison ;
  • Trouver un avocat spécialisé en violence conjugale pour aider dans la réalisation de toutes les démarches judiciaires.

En cas de situation alarmante, il convient de directement appeler la police sous anonymat ou non, comme bon vous semble.

Comment identifier rapidement une personne toxique ?

Nous n’arrivons pas toujours à détecter les signes avant que l’agresseur ne passe à l’acte de violence. Une personne toxique est une personne qui vous met mal à l’aise, apportant toujours de la tension en sa présence.

Un conjoint toxique est celui qui va se plaindre pour tout et n’importe quoi, rejetant constamment la faute sur vous. Les agressions verbales vont s’accompagner d’une dévalorisation de votre physique.

Il se peut également qu’une personne toxique soit trop silencieux, apportant un sentiment de peur et d’angoisse permanente à l’autre.

Il vaut mieux arrêter une relation toxique le plus tôt possible pour éviter d’avoir à affronter la boucle infernale.