« Pouvez-vous me citer trois de vos qualités et défauts ? », c’est une phrase que vous avez surement déjà entendu d’un recruteur si vous ètes passé par un entretien de recrutement. Les candidats n’aiment pas cette question et pourtant il est important de bien y répondre pour réussir un entretien et ainsi dénicher le poste à pourvoir. Un défaut entretien devra ètre exploité pour faire bonne impression et exposer vos points forts, et non vous handicaper. Mais quels sont les défauts utilisables pendant un entretien d’embauche ? Pourquoi ces questions pièges sont posées par les recruteurs lors d’un processus de recrutement ? Voici nos quelques conseils pour bien préparer son entretien.

Identifier des défauts qui vous servent lors d’un entretien d’embauche

Comme ce que l’on fait pour un CV ou une lettre de motivation, il est primordial de bien préparer son entretien d’embauche.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et espérer décrocher le job, la préparation à l’entretien exige du temps et une adaptabilité aux besoins du poste proposé. Dans le cas contraire, la première impression du recruteur sera mauvaise.

Un défaut est un trait de personnalité pouvant être qualifié de négatif. Il n’est aucunement similaire à un manque de compétence. Lors d’une recherche d’emploi, un candidat devra alors identifier ses défauts selon la situation pendant laquelle ils font surface.

Chacun peut tout à fait se faire aider par un proche pour identifier ces défauts exploitables.

La liste des défauts utilisables en entretien

Nous allons énoncer 5 défauts que vous pourrez très bien exploiter en entretien d’embauche.

checklist

 

1er défaut : Je suis ambitieux

L’ambition est souvent mal perçue par les autres. Et pourtant, pour les recruteurs, il s’agit d’une qualité, permettant de démontrer la confiance en soi du candidat.

Dire que l’on est ambitieux, c’est faire le plus possible pour être au top de notre capacité et de notre performance.

 

2ème défaut : J’ai un fort caractère

C’est le trait de caractère d’une personne qui ne se laissera pas faire quel que soit la situation. C’est un leader à fort potentiel aux yeux des recruteurs en entreprise.

Un atout indéniable en négociation commerciale par exemple. Ce défaut entretien utilisable sera souvent associé à courage et prise de risque.

 

3ème défaut : Je suis émotif

Une personne émotive est une personne créative aux yeux d’un recruteur. Mais cela ne veut surtout pas dire que vous devez pleurer pendant l’entretien ! A surtout éviter.

L’émotion va permettre d’améliorer l’environnement de travail ainsi que de booster les motivations d’une équipe.

 

4ème défaut : Je suis impatient

L’impatience peut très bien être exploitée en tant que défaut entretien pour un boost en productivité. Il est essentiel de bien argumenter ce défaut pour bien évoqué le fait de ne pas rester sur ses acquis mais toujours en vouloir plus.

C’est un avantage pendant les processus de prises de décision. A absolument mentionner pour passer une entrevue.

 

5ème défaut : Je suis gourmand

Un peu d’humour pour clôturer la liste des défauts utilisables pendant l’entrevue face-à-face. Il ne s’agit pas ici de la gourmandise en cuisine à proprement parlé, mais de l’appétit pour les nouveaux projets et les nouvelles idées.

 

Pourquoi demander les défauts pendant un entretien d’embauche ?

Beaucoup se demandent pourquoi le futur employeur demande les défauts d’un candidat ?

Que ce soit dans le cadre d’un entretien collectif, un entretien téléphonique, un entretien en anglais ou un entretien par visioconférence, les recruteurs demandent les points forts et les points faibles pour :

  • Donner l’occasion à chaque candidat de valoriser sa personnalité au-delà du parcours universitaire et professionnel ;
  • Tester votre confiance en vous, avec le langage corporel dégagé, pour déterminer si vous convenez au poste convoité ;
  • Evaluer si vous êtes honnête, réactif et surtout apte à relever le challenge.

Lister ses qualités et ses défauts devant un recruteur peut être stressant. Pour placer un argumentaire percutant, la solution la plus efficace est de préparer les réponses en avance.

interview

Des techniques de recrutement qui changent !

La politique de recrutement change au fil du temps, les entreprises adoptent des approches un peu plus évoluées dans le temps, se mettant plus à l’écoute des candidats.

Les pratiques d’embauche modernes se focalisent un peu plus sur les personnalités des candidats en posant les bonnes questions. Les jeunes diplômés se font de plus en plus nombreux. Le choix d’un candidat idéal pour un poste ne va plus seulement dépendre du diplôme.

Bien que les questions soient déstabilisantes, leur but n’est pas de déstabiliser mais surtout de tester les aptitudes du candidat à rester dans le calme malgré le stress.