Si en France et dans les autres pays qui ont adopté le même système, la médecine du travail est une institution, donc une spécialité médicale, dans les autres pays, elle désigne l’exercice de la médecine dans le cadre de la santé au travail. Pour résumer, elle sert à établir des liens entre les conditions de travail et l’état de santé (mentale comme physique) des employés et ce, par un professionnel de la santé. Elle est encadrée par le Code du Travail. La santé des salariés se doit d’être une des priorités de toute entreprise.

Prendre rendez-vous avec son médecin de travail

Le suivi médical du salarié

La visite chez le médecin de travail peut se faire selon la volonté du salarié, malgré les visites périodiques ou les consultations organisées. Il peut se rendre auprès du secrétariat du médecin de travail afin d’obtenir un rendez-vous. Les travailleurs handicapés ou les postes présentant des risques particuliers font l’objet d’un suivi médical individuel. Dernièrement, la consommation d’alcool et de drogues, ainsi que le harcèlement, ont été inclus parmi les risques à prévoir et à surveiller de près.

Prendre rendez-vous après une longue absence

Dans le cas d’un arrêt maladie qui a duré plus de trois mois, il est préférable de prévenir l’employeur, afin que ce dernier prenne contact avec le médecin de travail pour réaliser les examens nécessaires et préserver la santé du travailleur. Mais il est possible de prendre directement rendez-vous avec le médecin en n’omettant pas d’informer l’employeur de cette démarche. La « visite de pré-reprise » est obligatoire car le médecin peut déceler une inaptitude à reprendre le travail ou si une nouvelle affectation est à envisager.

consultation

Bien choisir son médecin de travail

Les différentes catégories de service de santé au travail

Avant de fournir obligatoirement à son entreprise un médecin de travail et une sécurité au travail, l’employeur doit prendre connaissance de certains points :

  • Lorsque l’entreprise ne possède qu’un seul bâtiment, on parle de service de santé au travail d’entreprise
  • Dans le cas d’une entreprise possédant plusieurs bâtiments, on parle de service de santé au travail d’établissement
  • Le service de santé interétablissements
  • Le service de santé interentreprises
  • Le service de santé au travail de proximité : l’employeur doit assurer le suivi médical de ses salariés délocalisés.

Le choix du médecin de travail

Il appartient à l’employeur de choisir entre un service de santé propre à sa firme où l’adhésion à un service de santé interentreprises. Ce choix peut néanmoins être remis en cause par le Comité d’Entreprise (CE). Concernant la médecine de travail en France, qui est une spécialité médicale à part entière, le médecin de travail est recruté par l’employeur, donc est un salarié de l’entreprise.

Les attributions du médecin de travail

L’examen médical des employés

Le médecin de travail assure les différentes visites médicales des salariés. N’ayant pas le rôle de médecin traitant, il est néanmoins à disposition des employés en leur assurant un suivi médical individuel dans un but préventif. Il ne peut donc pas leur prescrire de médicaments. Il établit ainsi les liens entre les maladies ou blessures et les conditions de travail. En cas d’épidémie, il veille à la traçabilité de la maladie et faciliter le dépistage. Il se doit de respecter le secret médical, mais peut collaborer avec le médecin traitant pour le dossier médical du salarié.

La prévention des risques au travail

Le médecin de travail se doit de conseiller son employeur afin de réunir les meilleures conditions possibles de travail pour les salariés. En effet, il lui revient d’étudier les risques professionnels auxquels s’exposent ces derniers et d’en informer le chef d’entreprise, afin que celui-ci prenne les dispositions pour l’amélioration des conditions de travail. Il est aussi chargé de prévenir les maladies professionnelles (accidents de travail, stress, burnout…) et de s’assurer que chaque salarié avec une condition physique particulière comme les femmes enceintes ou allaitantes, bénéficie d’une surveillance médicale. .

outil medecin

Les visites médicales assurées par le médecin du travail

Les visites obligatoires

La première visite indispensable est la visite d’embauche, en particulier pour les postes de sécurité ou les salariés exposés à un risque bien défini (la présence d’amiante sur les lieux de travail par exemple). Ils font d’ailleurs l’objet d’une visite médicale périodique afin de bien assurer leur suivi médical. Les arrêts maladie de plus de quatre semaines nécessitent également une visite du médecin de travail et des examens complémentaires pour la reprise du travail.

La consultation spontanée

Si un travailleur ou son médecin traitant conclut que sa maladie a pour cause son travail, il peut prendre rendez-vous avec le médecin de travail afin que celui-ci l’examine et en avise l’employeur. Les femmes enceintes et celles qui reviennent de leur congé maternité bénéficient du service de santé, afin que des dispositions soient prises pour améliorer au mieux leurs conditions de travail.